Content on this page requires a newer version of Adobe Flash Player.

Get Adobe Flash player

Archive JawharaFM.NET
Home icon Accueil»Tunisie»Omar Shabou : « Rached Ghanouchi est la tête de la discorde et de la crise. »
Omar Shabou : « Rached Ghanouchi est la tête de la discorde et de la crise. »
Mardi, 18 Septembre 2012 14:09

altLe journaliste et militant Omar Shabou, Président du Parti Réformateur Tunisien, vient de publier un billet émouvant dans lequel il exprime des tourments de tout un chacun devant la scène politique actuelle …. « Tounes Akbar », dixit Shabou.

 

Ibrahim Boughanemi l’invite dans Politica :

M. Shabou commente les derniers évènements : « Je suis certain de la victoire de la Tunisie contre ce projet obscurantiste. La Tunisie millénaire ne peut être effacée par quelques grabuges.  Quel que soit la virulence de cette mouvance salafiste, l’Etat Tunisien est plus puissant. Il fallait intervenir et fermement. L’appareil sécuritaire Tunisien a abdiqué devant ces gens-là. »

Liberté d’expression et de manifestations, réclament certains, qu’en pense M. Shabou ?

Il répond: « De quelle liberté d’expression et de quel droit aux manifestations on parle ? L’état d’urgence est toujours en vigueur. Ces salafistes ont agi d’une manière violente, extrêmement violente, piétinant toutes les valeurs de la république. Ce sont des dépassements inadmissibles dans un état de droit. C’est une atteinte aux mœurs et conventions mondiales, outre l’atteinte de l’Etat.  »

Qui est responsable ?

« Rached Ghanouchi est à la tête de la discorde actuelle, le maitre à bord de la crise et du mal actuels. Savez-vous que le chef du gouvernement, M. H. Jebali ne prononce un mot sans l’accord de Rached Ghanouchi. Je suis sûr de ce que j’avance.  Je suis certain que c’est R. Ghanouchi qui a ordonné de ne pas toucher à ces salafistes saccageurs. En 1990, il a tenu un discours effervescent où il conseillait les musulmans de détruire les intérêts américains où qu’ils soient, les ambassades y compris. Une décennie plus tard il est arrivé à son but.  C’est tout un projet, un agenda. Oui, Rached Ghanouchi est la tête de la discorde. Et si la Nahdha avait été dirigée par quelqu’un d’autre, les choses se seraient passées autrement. » déclare M. Omar Shabou


Ecoutez M. S'habou dans ce lien: